Mythes et realites audition

Mythes et réalités reliés à l’audition

Il y a plusieurs croyances populaires en ce qui concerne l’audition. Certaines sont vraies, mais plusieurs sont des mythes. En voici quelques exemples.

Un retard de langage chez l’enfant peut être un signe de mauvaise audition.

VRAI ! C’est le signe le plus pertinent chez l’enfant. Autres indicateurs : le fait qu’il ne réponde pas aux appels, se touche souvent les oreilles comme s’il avait mal, parle anormalement fort ou déforme les mots. En cas de doute, consultez votre médecin traitant, qui vous orientera vers un professionnel de l’audition au besoin.

Les décibels s’additionnent.

FAUX ! Deux aspirateurs produisant chacun un son de 80 décibels et fonctionnant en même temps feront monter le son à 83 décibels environ, et non pas à 160.

Pour écouter de la musique, mieux vaut privilégier les casques qui couvrent l’oreille plutôt que les écouteurs traditionnels.

VRAI ! En règle générale, les écouteurs traditionnels (que l’on place à l’intérieur de l’oreille) laissent davantage passer les bruits environnants que les casques à coques. On peut donc avoir tendance à monter le son pour couvrir ces bruits, s’exposant ainsi à un plus haut niveau sonore et risquant d’avoir un accident en se promenant ou en faisant son jogging.

Un simple bouchon de cérumen peut causer une baisse de l’audition.

VRAI ! En s’accumulant dans le conduit auditif, le cérumen peut gêner le passage des sons et diminuer l’acuité auditive. Chez l’adulte, être souvent obligé de faire répéter ses interlocuteurs en réunion ou au cours d’un repas, ou encore monter régulièrement le niveau sonore de la télévision peuvent être des signes de baisse de l’audition qui doivent vous alerter et vous inciter à consulter.

Les prothèses auditives sont nécessairement visibles et disgracieuses.

FAUX ! Il existe différents types d’appareillage auditif (intra ou contour d’oreille) et de nombreux modèles. Et depuis quelques années, les prothèses auditives sont plus discrètes grâce aux nouvelles technologies et à la miniaturisation.

Je peux cacher mon problème d’audition.

FAUX ! Un problème d’audition non traité risque d’affecter grandement les conversations avec votre entourage. À moins d’éviter tout contact avec les autres, vous ne pouvez cacher votre problème d’audition. Une prothèse auditive sera toujours plus discrète que votre perte auditive et vous permettra de poursuivre votre participation active à vos activités.

Même si l’on ne ressent aucun problème auditif, il est conseillé de faire régulièrement un test auditif après 60 ans.

VRAI ! La baisse d’audition est un problème qui survient très fréquemment avec l’âge. En effet, une personne sur trois présente un problème d’audition après l’âge de 65 ans. Il est donc recommandé de faire évaluer notre audition régulièrement à partir de l’âge de 60 ans.

Si je porte une prothèse auditive, mon oreille deviendra « paresseuse ».

FAUX ! Bien au contraire ! En portant une aide auditive vous stimulerez votre oreille, qui ne perdra pas l’habitude d’entendre et de traiter les sons importants pour bien comprendre la parole.

Les prothèses auditives sifflent et sont inconfortables.

FAUX ! Les nouvelles générations de prothèses auditives sont munies des dernières innovations en matière de son numérique et offrent des performances sans précédent. Votre audioprothésiste effectuera les ajustements nécessaires à votre confort. Vous devez informer votre audioprothésiste de tout inconvénient afin qu’il puisse y remédier, car il dispose des outils pour le faire.

Moins de 20 % des personnes malentendantes bénéficient d’une correction auditive.

VRAI ! Un peu plus de 10 % des personnes âgées de 18 ans et plus déclarent avoir des difficultés auditives, mais moins d’une personne sur cinq atteinte d’un problème d’audition bénéficie d’une correction. La perte d’audition reste encore trop souvent un sujet tabou.

La perte auditive est souvent irréversible.

VRAI ! Les cellules de votre oreille ne peuvent pas se régénérer. Il ne sert donc à rien d’attendre que le problème passe, car il ne risque que de s’aggraver ! Seul une prise en charge médicale ou un appareillage seront en mesure d’améliorer ou de corriger votre audition.

Je ressens une perte auditive, mais j’entends encore alors je peux attendre avant de consulter.

FAUX ! Comme pour tout autre problème de santé, il est important de consulter dès les premiers signes afin de pouvoir traiter la cause du problème si possible et mettre en place des stratégies compensatoires rapidement.

 

Partagez cette page sur
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Laissez un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz